Implant capillaire : quand penser à le faire ?

  • Post category:Beauté

Comme chaque matin, vous faites votre toilette, vous prenez une douche et vous vous peignez les cheveux. Mais aujourd’hui, vous remarquez que de plus en plus de cheveux se retrouvent dans votre peigne, après que ce dernier ait sillonné votre tête. C’est peut-être le stress ou aussi les signes d’un début de calvitie. Dans ce cas, comment, mais surtout quand devez-vous envisager l’option d’une greffe capillaire ? C’est une excellente question à laquelle nous allons apporter des réponses claires ci-dessous.

Implantation capillaire : Qu’est-ce que c’est ?

Très populaire chez les hommes d’un certain âge depuis quelques années, cette technique d’implantation de cheveux dans le cuir chevelu est également devenue très en vogue chez les dames depuis quelque temps déjà. Une greffe de cheveux peut être réalisée par deux procédés différents dont la première consiste à prélever des unités folliculaires sur la zone donneuse préalablement rasée pour réaliser l’opération (FUE) et le second, qui lui ne nécessite pas de rasage et consiste au découpage des bandelettes de la zone donneuse pour constituer un greffon (FUL). Les implants capillaires permettent de remédier à différents problèmes d’alopécie à savoir : l’effluvium télogène, l’alopécie cicatricielle, l’alopécie androgénique, etc. Contactez ces professionnels pour faire des implants capillaires à des prix très abordables.

A voir aussi : Comment prendre minceur 4 bio

Quand doit-on recourir à un implant capillaire ?

Pas avant un certain âge : Pour votre bien-être, il est important pour le jeune homme ou la jeune dame que vous êtes d’attendre d’avoir au minimum 30 ans pour procéder à une greffe capillaire.

Un pourcentage de dégarnissement élevé : Parfois, il est important d’aller consulter quelque soit votre âge si vous remarquez que le dégarnissement de votre chevelure au niveau de l’arrière de votre tête est plus excessif que la normale.

Avez-vous vu cela : Comment utiliser un wrap minceur

Quand vous avez encore des cheveux : Les plus âgés doivent opter pour cette technique avant un certain âge, de peur de ne plus pouvoir subir certaines interventions de prélèvement du cuir chevelu.